Peiner, c'est gagner !

Il existe un rapport entre la quantité d’efforts qu’un homme déploie pour accomplir une tâche définie, et l’amour qu’il éprouve envers son labeur, écrit le Rav Desler. L’homme qui plante un arbre, et s’occupe de sa croissance sans compter, voit se nouer un lien entre lui et l’arbre au point de le considérer comme une partie de lui-même, comme la résultante de l’énergie qu’il dépensa au profit de son développement.

Ce principe fondamental, nos sages nous le léguèrent sous forme de théorème : « une personne préfère un kilo de blé (par exemple) qui lui appartienne, plutôt que dix kilos de blé, qui appartiennent à son voisin » (Traité Baba Mexya, 38-a), pourquoi ? Rachi explique que la peine qu’il s’est donnée à cultiver sa récolte la lui rend plus chère.

Si cette règle s’avère être vraie en ce qui concerne le domaine matériel, et les affaires courantes de la vie, à plus forte raison à propos du monde spirituel ! Car en fonction se son investissement, il peut acquérir une richesse intérieure éternelle, que nul gouvernement ne viendra taxer dans le futur.

Le Talmud nous apprend (Avoda Zara, 19-a) : « Au début la Tora portait le nom du ‘K’B’Hou, puis il porta son nom », Rachi commente, le ‘nom’ de l’étudiant qui peina à La comprendre…C'est-à-dire tous les hommes, comme ce verset le souligne : « Mais qui trouve son plaisir dans la Loi d’Hachem, et La médite jour et nuit. » (Téhélim, 1-2). En s’appliquant dans son étude, l’homme s’en imprègne et l’intègre comme faisant une partie de lui-même maintenant.

Certes, l’accomplissement des commandements, l’écriture le recommande : « …Si vous gardez mes préceptes et les exécutez… », mais lorsqu’elle déclare : « Si vous vous conduisez selon mes lois… » ( Vayikra. Béhoukotai, 26-3), c’est à l’égard de la Tora qu’elle émet cette condition, si vous vous consacrez à l’étude de la Tora…(Rachi), car en effet le terme ‘se conduire’, choisi au dépend du mot ‘apprendre’, implique une action moins passive, et plus dynamique qui sous-entend un effort constant (‘Siftey Hakhamim’). Ainsi la Tora ouvre son chapitre consacré aux bénédictions en insinuant que toutes les bénédictions ne sont obtenues que par l’acquisition de l’enseignement contenu dans la Tora, et que ce savoir ne devient une partie intrinsèque de nous-mêmes, qu’en peinant beaucoup.

A l’inverse, le désintéressement, et l’abandon des études de la Tora, entraine une dégringolade progressive vers les échelons souterrains de la spiritualité, et toute la connaissance emmagasinée antérieurement se dissous automatiquement de notre cœur, comme s’en souvient l’histoire de notre passé : le second Temple fut détruit à cause du manque d’intérêt des juifs pour l’étude de la Tora ! Tant qu’ils s’efforçaient d’apprendre et de retenir, Dieu leur fut clément et leur pardonna leurs erreurs, et ils ne perdirent pas leur terre, mais quand il devint clair, qu’ils ne faisaient plus que parcourir les parchemins, et ne s’abandonnaient plus corps et âme à leurs enseignements, et qu’ils négligeaient les bénédictions de la Tora, que l’on dit au lever du jour, le ‘K ‘B ‘Hou sévit et les dispersa (Choulhan-Arouck, Orah-Haïm,47-A-b, commentaires Michna Broura).

Notre travail, ici dans ce monde est de nous plonger dans l’étude de la Tora, et de donner à cette activité l’ampleur d’une occupation prépondérante, et dans ce cas uniquement, nous verrons croître en notre fort-intérieur une vie nouvelle qui sera la représentation de notre sincère investissement.

(Extrait et traduit du livre du Rav Dessler "Mihtav LeEliahou')

A l’intention des lecteurs de ce texte, nous tenons à préciser que bien sur, nous ne projetons pas l’opinion, qu’il faille s’adonner aux études de la Tora à temps complet, sans se soucier de sa subsistance, et nous conseillons également à tous ceux qui souhaitent méditer ces réflexions du Rav Desler, et s’en inspirer pour progresser dans les voies de la Tora, de se concerter avec un Rav, avant de s’engager délibérément sur un chemin plein d’écueils, et d’obtenir des conseils d’approche, ainsi qu’un suivi.

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site