Paracha VAYELEKH

« Moché alla ensuite adresser les paroles suivantes à tout Israël : » (Dévarim, 31-1)

Dans le précédent exposé concernant cette section, nous nous étions intéressés à la question que soulève de nombreux commentateurs : pourquoi l’écriture ne précise t’elle pas l’endroit où « Moché alla … » ?

Voici quelques suggestions supplémentaires qui sont remarquables :

« Moché alla … », est un sous-entendu qui signifie que Moché alla se fondre dans le cœur de chaque bnei Israël. Depuis ce jour, dans toutes les circonstances, une étincelle de l’âme de Moché vit à l’intérieur de tous les hommes d’Israël, « Moché alla ensuite…à tout Israël ».

Dans ce sens, la Tora poursuit : « … Mais nul n’a connu sa sépulture jusqu’à ce jour, car Moché fut inhumé dans le cœur de chaque bnei Israël…»(‘Hatsadikim Hakadmonim’)

Une autre version (Yonathan Ben Ouziel), prétend qu’il se rendit à la maison d’études…Rachi explique qu’à l’approche de sa mort , la fontaine de Moché se boucha ( il perdit son illumination), que fit-il alors, il alla à la maison d’études écouter les paroles de Tora de ses frères, afin de ne pas rester oisif : « il va (à la maison d’études, ou à la synagogue) et n’y fait rien, il reçoit un salaire pour son déplacement » (‘Pirkei-Avot’, Chap. 5, Michna 9 - ‘Yalkout David’)

 

« Moché alla ensuite… », même si Moché disparut de ce monde, il « …adressa les paroles suivantes à tout Israël », il continua à enseigner la Tora à son peuple. Toute interprétation ou conception originale des textes de la Tora qui traversèrent les siècles fut puisée à la source de l’inspiration novatrice de Moché. (‘Noam Mégadim’)

(Extrait et traduit du livre ‘Maayana chel Tora’)

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site