Paracha Béhoukotai

« Si vous allez selon mes lois, si vous gardez mes préceptes et les exécutez… » (Vayikra, 26-3)

Nos sages ont expliqué (‘Torat Cohanim’) que « Si vous allez selon mes lois… », signifie : « Si vous vous consacrez entièrement à l’étude de la Tora… »

Dans ce contexte, le Rav Haïm Ben Atar (‘Or HaHaïm’) commente : donc, la raison qui conduisit l’Ecriture à qualifier les efforts constants dans la pratique de l’étude de la Tora, une loi, démontre qu’il y a ici un commandement de réapprendre même des choses que l’on a étudié à plusieurs reprises, et qui sont déjà bien encrées, car HaChem désire que nous soyons occupés (ou préoccupés) par la Tora, et que nous comprenions cette loi comme immuable. A ce propos le ‘Midrach-Kohélet (Chap. 3-10) démontre que dans le dessein de nous voir nous efforcer d’étudier la Tora, avec conviction et entrain, HaChem a décidé que toujours, l’homme apprendra… Et oubliera le contenu de ce qu’il vient d’étudier.

S’il s’agit d’une loi, pourquoi la Tora dit-elle « Mes lois » ? A cela il y a différents motifs : tout d’abord, l’Ecriture voulu faire allusion également à la Tora écrite et à la Tora orale, puis insinuer que l’omission du ‘Vav’ dans le mot ‘חקה’est une allusion au fait que la Tora orale est incluse à l’intérieur de le Tora écrite, et qu’a travers elle, se construit l’édifice ; et encore, s’inspirant du verset du livre de yéhouchoua (1-8), « Ce livre de doctrine…tu le méditera jour et nuit… », nous inculquer le principe qu’il faut se réserver des plages d’étude de jour et de nuit, puisqu’en effet le mot loi au singulier peut regrouper, comme le mot jour, deux phases dans la seule durée de vingt-quatre heures.

En poursuivant l’analyse d’Or Hahaïm, nous voyons qu’il nous a aussi été ordonné d’étudier et d’apprendre aux autres : « Enseignez-les à vos enfants en les répétant… »(Dévarim, 11-19), et dans cette perspective la Tora a écrit « mes lois » au pluriel, pour joindre les deux concepts, ‘apprendre et enseigner’, et ‘observer et appliquer’, « …si vous gardez mes préceptes et les exécutez… »

Et, comme l’Ecriture a usé de la locution « allez », nous devons en déduire que durant nos déplacements, nous sommes aussi obligés de tourner notre esprit vers des sujets de Tora, « …Quand tu seras à la maison ou en voyage… » Dévarim, 11-19), « …Et que son amour t’enthousiasme sans cesse ! » (Michley, 5-19)

(Extrait et traduit du livre ‘Or HaHaïm’)

‘Or HaHaïm’ a rédigé 42 interprétations du premier verset de cette section de la semaine, une aubaine magnifique pour celui qui veut s’imprégner du parfum suave et aromatique de la Tora à l’approche de la fête de Chavouote…

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site