Paracha Balak

oasis-desert-sinai.jpg« … Est-ce qu’en vérité je n’ai pas le pouvoir de te faire honneur ? » (Bémidbar, 22-37)

 

Le Midrach Rabba (Bémidbar, Par. 20-16) commente qu’il a prédit qu’il partirait déshonoré.

 

Par exemple, imaginons qu’un médecin visite un malade et exige de recevoir ses honoraires avant de commencer son traitement. Un témoin de la scène dira au médecin : « Vous enterrez déjà votre patient… Vous lui prouvez que vous n’avez aucun espoir de le guérir ! Votre obstination à recevoir rapidement votre argent indique que vous préférez être payé tout de suite car par la suite vous n’êtes pas sur de le retrouver en vie… »

 

Balak dit à Bilaam : « Pourquoi es-tu tant pressé de rechercher les honneurs avant même que je vienne à ta rencontre, me sera il impossible de t’honorer ensuite ? A moins que bilaam ne craigne de ne plus en être digne prochainement.

 

(Extrait et traduit du livre ‘Michelei Yaacov’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×