Paracha Matot

5301_11676013374982.jpg« Moché se mit en colère contre les officiers de l’armée… Qui revenaient de l’expédition » (Bémidbar, 31-14)

 

Un peu plus loin, il est écrit : « Eléazar le Cohen dit aux hommes de l’armée participant au combat… », et il aurait été plus précis de dire ‘Ayant participé au combat’, car ils revenaient de la guerre, mais il est possible d’interpréter correctement ce verset et d’y voir en fait une allusion à la guerre véritable contre le mauvais penchant, l’instinct, l’ennemi intérieur qui se dissimule dans les replis du cœur de l’homme.

Il est important de savoir que cette guerre est incessante et que rien au monde ne peut lui garantir la victoire, et qu’il serait dangereux de s’imaginer un jour qu’il  puisse revenir du combat comme nos sages nous l’ont enseigné :  « Ne te fie jamais à toi jusqu’au jour de ta mort… » (Pirkei avot, Chap. 2, Michna 4).

« Quand tu iras en guerre contre tes ennemis… », si tu décides de partir en guerre contre ton ennemi intérieur, alors « …HaChem, ton Dieu, le livrera en ton pouvoir… » (Dévarim, 21-10), et inévitablement ce triomphe conduira le mauvais penchant à gouverner de nouveau le cœur de l’homme malgré l’avertissement : « Tout cœur hautain fait horreur à Dieu… » Michlei, 16-5), et donc, en conséquence, la Tora ordonna une purification par le feu (Bémidbar, 31-23), afin que ce commandement les protège, et insinua ainsi qu’ils devaient vider leurs cœurs de toute trace d’orgueil, à moins de souiller leurs âmes.

 

Voici ce que nous devons apprendre : « Moché se mit en colère contre les officiers…Qui revenaient de l’expédition », rassurés dans leur fort intérieur que la guerre était terminée, et qu’ils étaient devenus des justes irréprochables ; puis « Eléazar le Cohen dit aux hommes participant au combat… » avec l’intention de les prévenir qu’ils revenaient d’une guerre facile, tandis que désormais, ils devraient faire face à des combats nettement plus compliqués, et que dans cette optique ils devaient purifier leurs métaux.

 

(Extrait et traduit du livre ‘Gan Ravé’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×