Paracha Noah

 

« Noah, homme de la terre commença par planter une vigne. » (Béréchit, 9-20)

Perplexe, le Midrach Rabba confirme que lorsque Noah planta sa vigne, il déchut et se profana (la signification du mot ‘halal’ comprend deux sens, commencer, et perdre son caractère sacré).

Ne pouvait-il pas planter autre chose ?

Rabbi Hiya Bar Abba a dit, que le jour même où il planta sa vigne, il but de son vin et se conduit de manière honteuse.

Citons une autre remarque que fit le Midrach Rabba (Paracha Béréchit, 11-1) : à propos du verset suivant : « Dieu bénit le septième jour…(Béréchit,2-3), le sépher Michelei précise : « C’est la bénédiction d’Hachem qui enrichit, que la peine ne s’y ajoute pas. » La bénédiction, c’est le jour du Chabbat, la peine c’est le deuil !

Un homme rencontra en chemin un tsadik et lui demanda de le bénir, celui-ci lui promit qu’avec l’aide de Dieu, il obtiendrait un grand succès dans la première démarche qu’il ferait en rentrant à son domicile. A peine arrivé, il voulut compter son argent, et bien sûr le voir se multiplier sans fin…IL apostropha sa femme vivement afin qu’elle lui apporte leurs économies, ne comprenant rien à ce qu’il racontait, elle hésita, et douta de sa cohérence. Il s’enflamma, l’insulta et leur dispute prit des proportions énormes, remplissant la volonté du tsadik…

L’abondance que nous pouvons recevoir durant les jours de la semaine dépend surtout de notre comportement le jour du Chabbat, « Tu l’as appelé le désirs des jours… » (Amida de Chabbat). Le jour du Chabbat est la source des bénédictions et de la profusion que nous sera dispensée les six autres jours. C’est pourquoi, nous nous conduisons ce jour- là spécialement, imprégnés de la crainte de Dieu, et nous mangeons les aliments les plus délicieux en notre possession, et buvons les boissons que nous préférons, pour honorer cette journée particulière et permettre à Dieu d’arroser de ses bénédictions toute la semaine prochaine. Mais nous devons nous garder de teinter ce jour de peine ou de colère, de peur que cela n’éveille l’adversité dès la sortie de Chabbat.

Après le déluge qui anéantit l’humanité et ses espèces, la compassion de Dieu s’étendit sur la terre avec une ampleur considérable, « …Désormais je ne maudirai plus la terre … » (Béréchit, 8-21). Il fallait prévoir que la première chose que Noah accomplirait serait une réussite stupéfiante. Et qu’a-t-il fait ? Il planta une vigne !

Naturellement la bénédiction s’est manifestée, et le jour même, il but de son vin…Alors, il déchut, et perdit de sa sainteté. C’est ce que le Midrach Rabba, étonné souligne, n’aurait pas pu planter quelque chose de plus utile ?

(Extrait du livre, Le Midrach, Le Maduid Et La parabole).

 

« Haran mourut du vivant de Térah son père, dans son pays natal, à Our-Kasdim » (11-28).

Une fois que Térah conduisit son fils Avram, dans la pièce réservée aux idoles de pierre et de bois, qu’il servait aveuglement, il lui apprit leur importance et même lui expliqua qu’ils avaient en fait crée la terre et le ciel, les hommes, les plantes, les bêtes, puis il se prosterna devant les douze statues silencieuses, et sortit en entrainant Avram.

Avram rentra dans la cuisine de sa mère et lui demanda de préparer des chevreaux, peut-être, cette viande accommodée sera-t-elle agrée par les dieux de son père ?

Il prit les ragoûts et alla les poser aux pieds des idoles. Voyant que la nourriture ne réveillait pas leur inertie, il en conclut, qu’ils n’aimaient pas ce genre de mets, et décida de recommencer l’essai le lendemain, en leur apportant quelque chose de bien meilleur.

Il choisi parmi le bétail de son père trois jeunes chevreaux, très tendres, les fit cuire à point, veilla soigneusement à leur préparation, et les servit aux idoles. Sans résultat ! Il resta pourtant assis de longues heures en surveillant les éventuels mouvements qu’ils pourraient faire, mais nota surtout leur parfaite indifférence, malgré le parfum onctueux qui s’élevait des plats servis.

En colère contre son père qui croyait les fables de sa génération, il prit une massue et brisa en mille pièces onze statues muettes.

Alerté par le bruit qu’il entendit, Térah, jaillit de ses appartements et se précipita dans la chambre réservée au culte. Le spectacle des pierres et du bois éclatés sur le sol, et de son idole préférée, la plus grande, intacte, la massue dans ses mains, le frappa de stupeur.

Il trouva Avram, assis quelque part, et se jeta sur lui en hurlant. Avram ne perdit pas son calme et répondit qu’à sa grande surprise les idoles étaient affamées et n’avaient pas respecté la suprématie du plus grand d’entres-eux, qui fâché, avait saisi un outil, et s’était mis à les frapper, en les détruisant un par un jusqu’au dernier. Térah, lui dit alors que cela était impossible, car il les fabriqua, et comment pourraient-ils parler ou agir, la pierre ou le bois parlent-ils ? Avram lui dit puisque tu reconnais qu’ils ne sont que des objets, pourquoi te prosternes tu devant- eux ?

Térah conduisit Avram chez le roi Nimrod .

(Traduit du livre, Sepher A Yachar)

 

Shabbat Shalom

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (24)

1. http://www.gierkii.pl Mig636 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#pnei-israel.e-monsite.com>www.gierkii.pl</a> Gry online naswietla sie Skyrama, jaka mozna ot tak nazwac „rozrywka w aerodrom”. Zalozeniem istnieje tedy rozcapierzycie malego lotniska, poczatkowo nawet nie posiadajacego wlasnych platowców a machiny, w ostrego srodek lacznosciowe.

2. http://www.gierkii.pl Mig636 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#pnei-israel.e-monsite.com>www.gierkii.pl</a> Gry online naswietla sie Skyrama, jaka mozna ot tak nazwac „rozrywka w aerodrom”. Zalozeniem istnieje tedy rozcapierzycie malego lotniska, poczatkowo nawet nie posiadajacego wlasnych platowców a machiny, w ostrego srodek lacznosciowe.

3. http://www.gierkii.pl Mig636 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#pnei-israel.e-monsite.com>www.gierkii.pl</a> Gry online naswietla sie Skyrama, jaka mozna ot tak nazwac „rozrywka w aerodrom”. Zalozeniem istnieje tedy rozcapierzycie malego lotniska, poczatkowo nawet nie posiadajacego wlasnych platowców a machiny, w ostrego srodek lacznosciowe.

4. http://www.gierkii.pl Mig636 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#pnei-israel.e-monsite.com>www.gierkii.pl</a> Gry online naswietla sie Skyrama, jaka mozna ot tak nazwac „rozrywka w aerodrom”. Zalozeniem istnieje tedy rozcapierzycie malego lotniska, poczatkowo nawet nie posiadajacego wlasnych platowców a machiny, w ostrego srodek lacznosciowe.

5. http://www.gierkii.pl Mig636 (site web) 25/10/2012

<a href=http://www.gierkii.pl#pnei-israel.e-monsite.com>www.gierkii.pl</a> Gry online naswietla sie Skyrama, jaka mozna ot tak nazwac „rozrywka w aerodrom”. Zalozeniem istnieje tedy rozcapierzycie malego lotniska, poczatkowo nawet nie posiadajacego wlasnych platowców a machiny, w ostrego srodek lacznosciowe.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site