Paracha Vayéhi

« Maudite soit leur colère parce qu’elle est violente, et leur indignation car elle a été funeste… » (Béréchit, 49-7)

 

Un Midrach (‘Midrach- Rabba, Béréchit, 49-5) précise : Même lorsqu’il les a maudits, ce n’est uniquement leur colère qu’il a maudite.

Remarquons qu’ici, beaucoup ont fait observer que maudire la colère est une chose stérile, et il faut en déduire qu’en réalité Yaacov voulu les maudire de manière percutante, mais qu’il n’a pu proférer des mots si durs à leur encontre et qu’il s’est contenté de lancer une imprécation contre leur colère.

Quand une personne riche de nature irascible, et qui s’emporte facilement se permet de tyranniser ses proches et d’hurler ses ordres afin de réaliser ses nombreux caprices, ce type de conduite se manifestera d’autant plus en raison de sa position sociale et de son aisance économique qui l’autorise à tous les débordements, mais s’il s’agit d’un individu de condition modeste, et qui ne maitrise pas son tempérament alors qu’il ne peut combler ses désirs, sa fureur se verra maudite et bannie.

C’est l’interprétation de notre verset, « Maudite leur colère parce qu’elle est violente… », sachant qu’ils s’irritaient et se courrouçaient promptement, Yaacov a maudit leur colère et leur indignation préventivement, et à ce propos la fin du verset précise « …Je les séparerai dans Yaacov, je les disperserai en Israël. », pour qu’ils soient des pauvres et des scribes (Midrach), et ainsi, comme notre exemple le prouve, leur colère sera maudite.

 

 (Extrait et traduit du livre ‘Michelei Yaacov’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×