Paracha Toldot

new-47-1.gif« Ceci est l’histoire d’Ytshak, fils d’Avraham : Avraham engendra Ytshak. » (Béréchit, 25-19)

 

L’Ecriture considère que : « Le père d’un juste est au comble de la joie ; qui a donné naissance à un juste est heureux. » (michlei,  23-24)

Au sujet de qui, Chlomo a-t-il affirmé cela dans son livre de proverbes ? Au sujet d’Ytshak. A l’heure où Ytshak naquit, le ciel, la terre, le soleil, les étoiles et les constellations se réjouirent. Et de quoi se réjouirent-ils vraiment ? Sans la naissance d’Ytshak, le monde ne pouvait durer, comme il est dit : « …Si mon pacte avec le jour et la nuit pouvait ne plus subsister, si je cessais de fixer des lois au ciel et à la terre. (Yrmia, 33-25), et le fondement de ce pacte, c’est Ytshak, comme il est dit : « Pour mon alliance, je la confirmerai sur Ytshak … » (Béréchit, 17-21).

 

« Ceci est l’histoire d’Ysthak… », « … Avraham engendra Ytshak. » Etait-il nécessaire de nous apprendre cela ?

 

De nombreuses personnes ont pris plaisir à jaser et à persifler : « Un vieillard de cent ans, et une vieille de quatre-vingt dix ans qui engendrent un fils… oui, bien sur…Ce n’est pas son fils, elle l’a trouvé dans la rue… »

Un jour, Avraham pensa que c’était le moment de sevrer son fils, et à cette occasion, il invita les gens les plus influents de la région, et Sarah, de même convia leurs épouses à un banquet.

Que firent ces femmes afin de savoir si finalement Ytshak était bien issu de sa propre chair ? Elles prirent chacune leurs bébés, et firent en sorte d’oublier de se munir de lait ; rapidement les nourrissons pleurèrent. Sarah se vit à l’instant comblée d’une profusion de lait astronomique, et allaita à tour de rôle tous les bambins, comme il est dit : « …Sarah allaiterait des enfants ? » (Béréchit, 21-7), et ainsi, toutes les mauvaises langues convinrent, qu’effectivement Sarah avait enfanté Ytshak, et dans ce contexte, compte tenu des soupçons qui ont pesé sur Avraham et Sarah, il est écrit : « … Avraham engendra Ytshak. »

 

(Extrait et traduit du ‘Midrach Tanhouma’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site