Paracha Chémot

Nil« HaChem entendit leurs soupirs, et il se rappela de son alliance avec Avraham, avec Ytshak, avec Yaacov. » (Chémot, 2-24)

 

La triple répétition du mot ‘avec’ réveille  notre attention et suscite une explication, et, nous allons la puiser dans l’un des récits que nous conte le Traité ‘Baba Metsia’ (85-b), à propos du Prophète Eliahou qui régulièrement se rendait à la Yéchiva de Reibi. Un jour, le premier du mois, Reibi l’attendit plus que de coutume, et lorsque finalement il apparut, il le questionna sur les raisons de son retard. Eliahou répondit : «J’ai du réveiller Avraham et lui laver les mains afin qu’il puisse se consacrer à sa prière (concernant ces usages même dans l’au-delà, consulter les interprétations du Marcha), puis je l’ai reconduit se recoucher, et ensuite j’ai du agir de la sorte avec Ytshak et avec Yaacov, et cela m’a pris un temps considérable. » Reibi s’étonna, pourquoi Eliahou ne put il les réveiller ensemble de manière à ce qu’ils prient conjointement ? Eliahou rétorqua que leur prière commune risquait de renforcer des sentiments de compassion dans le ciel, et de précipiter l’avènement du Machiakh avant le moment imparti.

Ainsi nous voyons que si trois justes prient ensemble, ils peuvent avancer le temps de la délivrance.

Maintenant, il est écrit (Paracha ‘Ki Tissa’ : « Aaron et ses fils y laveront leurs mains et leurs pieds. » (Chémot, 30-19) ; Rachi commente : Ils se lavaient mains et pieds simultanément … Et ‘Syphtei Hakhamim’rajoute : Parce qu’il est répété ‘leurs, leurs’ (‘et’, ‘et’) comme si leurs mains étaient leurs pieds, et leurs pieds leurs mains…  

En conséquence, s’il nous était difficile d’admettre que des cris de détresse et d’implorations suffirent pour mettre fin au décret d’exil fixé à quatre cent ans, alors qu’à peine la moitié de la peine s’était écoulée, l’Ecriture glisse ici une allusion : « … Et il se rappela de son alliance avec Avraham, avec Ytsah, avec Yaacov », voulant suggérer, de son alliance avec eux trois, ensemble, et cette triple répétition ‘avec,’ ‘avec’,‘avec’ (‘et’…) accéléra la venue de la délivrance.

 (Extrait et traduit du livtre ‘Gan Ravé’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×