Paracha Pékoudey

« Voici les comptes du sanctuaire…Qui ont été comptés sur l’ordre de Moché… » (Chémot, 38-21)

Le Midrach-Rabba (Ch. 38- Verset 21) manifeste un certain étonnement : le Traité ‘Chkalim’ nous enseigne (Ch. 5, Michna 2) que les collectes d’argent ne peuvent s’effectuer qu’à l’aide d’au-moins deux personnes…, or Moché semble être ici le seul trésorier !

L’explication est simple, en fait, même si Moché était l’unique trésorier, il n’agissait qu’avec la coopération d’Itamar, fils d’Aaron, comme l’écriture nous le révèle : il n’est pas dit « Voici les comptes…Que Moché a compté… », mais « …Qui ont été comptés sur l’ordre de Moché…Sous la direction d’Itamar… » (Ch. 38-21)

Le Midrach rajoute : « On ne demandait pas de comptes aux hommes à qui l’on confiait l’argent pour le remettre aux ouvriers, car ils agissaient honnêtement. L’argent provenant des sacrifices délictifs ou expiatoires n’était pas apporté au Temple… » (Mélakhim2, 12-16,17)

S’il en est ainsi, que l’habitude était de faire confiance aux trésoriers, pourquoi, le Midrach s’évertue t’il à nous démontrer la probité de Moché, alors qu’en outre la Tora témoigne ailleurs à son égard : «… De toute ma maison, c’est le plus fidèle-digne de foi. » (Bamidbar, 12-7)

Une jeune fille très séduisante, parée de toutes les perfections ne parvenait pas à se trouver un fiancé, toujours elle décelait un défaut qui éliminait d’office le prétendant. Son père reçu une fois une proposition intéressante d’un entremetteur, connaissant l’esprit critique de sa fille, et craignant de vexer l’entremetteur et le père du garçon en leur demandant d’amener le prétendant devant sa fille, il usa d’une ruse diplomatique, et prétexta qu’à ses yeux sa fille était parfaite, mais qui pouvait dire si elle lui plairait tant au garçon…Peut-être serait-il plus sage, avant de s’engager définitivement, que le prétendant vienne voir sa fille, et s’il est conquis, ils conclurons les fiançailles… Naturellement, c’est exactement le contraire qu’il avait en tête, il voulait que sa fille rencontre ce garçon pour qu’elle puisse se rendre compte, s’il lui convenait…

Moché savait qu’il devait répartir les offrandes en fonction de la pureté du cœur de chacun, car en effet, il y a une sorte de gens qui donnent avec abnégation, et d’autres dans l’espoir de se faire aduler, d’en tirer des honneurs ou des avantages sociaux, ou encore qui donnent contre leur gré, juste pour faire comme tout le monde.

Moché avait donc besoin de réunir les bnei-Israël autour de lui, afin d’établir une sélection des offrandes et d’évaluer la corrélation entre les intentions intimes de chacun, et l’attribution correcte des dons. Mais trop modeste, et comprenant qu’il serait grossier d’humilier les gens franchement, il renversa les rôles et leur demanda de venir compter l’argent ensemble, ce qui lui permit d’observer à loisir les bnei-Israël, et de pénétrer les recoins de leur cœur.

C’est ce que Midrach exprime délicatement : « Voici les comptes du sanctuaire…Comptés sur l’ordre de Moché… », et non pas « …Que Moché a compté… », soulignant que Moché les a invité à faire ces comptes en sa présence.

Et lorsque les sages ont affirmé en s’appuyant sur les versets du ‘Sefer Mélakhim’, qu’ « On ne demandait pas de comptes aux hommes à qui l’on confiait l’argent…Car ils agissaient honnêtement… », il ne faut pas s’imaginer que se soit un calcul susceptible de lever des soupçons envers Moché, « …L’argent provenant des sacrifices ‘délictifs ou expiatoires’ est une allusion aux dons offerts avec une arrière pensée, qui ne sont pas entièrement purs, et Moché devait vérifier parmi les offrandes, la part d’argent provenant de ces intérêts plus mesquins, le prélever et le consacrer à des fins correspondantes.

( extrait et traduit du livre ‘Michley Yaacov’ à l’aide d’une autre traduction, ‘Le Midrach, le Maguid, et la Parabole’).

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×