Paracha Yitro

« Yitro, prêtre de Midian, beau-père de Moché, apprit tout ce que Dieu avait fait pour Moché, et pour Israël son peuple… » (Chémot, 18-1)

Qu’apprit Yitro, qui l’incita à rejoindre les enfants d’Israël dans le désert ? la traversée de la mer rouge (la division des eaux), et la victoire des hébreux, lorsqu’ils livrèrent bataille contre Amalec (Chémot, 17-13) : « Yhochoua triompha d’Amalec et de son peuple, à la pointe de l’épée », commente Rachi (en réalité, Rachi écrivit ‘…et la guerre avec Amalec…’, et Rabbi Yéhyël Mordéckaï Gordon, remarqua que Rachi, aurait du souligner le miracle qui permit la ‘victoire’ des enfants d’Israël, et corriger son explication en nous enseignant que c’est l’heureuse conclusion du conflit opposant Israël et Amalec qui convainquit Yitro de se rapprocher des hébreux… Or, Rachi n'a pas manqué de précision, en employant l’expression ‘guerre contre Amalec’, il a voulut simplement nous apprendre que lorsque Yitro s’aperçut qu’Amalec, sans tenir compte de tous les miracles qui avaient déjà accompagnés Israël en Egypte et durant leur sortie, n’hésita pas à les attaquer, justement cette nouvelle qu'entendit Yitro, de la bataille qui se déroulait, fut le motif qui détermina et renforça sa décision de se convertir, et de se séparer définitivement des nations du monde).

Ah ! Et le don de la Tora, au mont Sinaï, comment Rachi peut-il supposer qu’Yitro, l’ignorait cet évènement ? Ce fut un prodige qui surpassa de beaucoup les deux autres rumeurs, qui le poussèrent à se rendre auprès de Moché ! Et quand Moché « Conta à son beau-père tout ce qu’Hachem avait fait a Paro et à l’Egypte à cause d’Israël ; toutes les tribulations qu’ils avaient essuyées dans leur voyage, et comment Dieu les avait protégés », pourquoi omit-il de citer la réunion solennelle qu’ils tinrent au mont Sinaï ?

Il semble possible de résoudre ce contrariant oubli en examinant ce que dit, une fois Aquilas (qui rédigea, après avoir été accueilli au sein d’Israël, la traduction araméenne, de la Tora, imprimée systématiquement sur tous les ‘houmachim’ qui paraissent), au roi Andryéanous, son oncle (chémot Rabba, 30-9) : « Je veux me convertir et devenir un membre du peuple d’Israël à part entière. » Le roi lui répondit : « A ce peuple, tu veux appartenir ? Combien je l’ai foulé à mes pieds dans la poussière, et combien j’en ai tué parmi ses fils ! Qu’as-tu vu chez lui qui te plait tant, au point de te convertir ? » Aquilas rétorqua : « Le plus petit d’entres-eux sait comment Dieu créa l’univers, et ce qui fut crée le premier jour, ce qui fut crée le jour d’après…Et le nombre de jours et d’années qui ont passés depuis que le cosmos existe, quels sont ses piliers…Et leur Tora est la Vérité ! » Vaincu, le roi décida : « Va apprendre la Tora si tu le désires, mais ne te laisses pas circoncire ! » Aquilas s’entêta : « Même le plus sage de ton empire, qui vivrait cent ans ou plus, ne pourra étudier la Tora s’il n’est pas circoncit, comme il est écrit : « Il a révélé ses paroles à Yaacov, ses statuts et ses lois de justice à Israël. Il n’a fait cela pour aucun des autres peuples… » (Téhélim, 147-19, 20).

On devine ici, dans ce Midrach, qu’immerge, une condition suprême qui devance et domine toutes les capacités humaines, pour ceux qui souhaiteraient avoir accès, ou forcer les portes bien gardées de la Tora. Aussi intelligent soit-il un non-juif, ne pourra jamais parvenir à saisir les concepts profonds de la Tora, les outils de son cerveau ne lui suffiraient guère. Il devra se doter au préalable, d’une âme authentiquement israélite, pour comprendre le sens des lois que nous ordonna Hachem de suivre. Moché, donc, avant la conversion d’Yitro ne pouvait faire allusion au don de la Tora, cela aurait été prématuré, et il dut attendre qu’Yitro se convertisse, et que lui soit octroyée une âme d’Israël, et qu’enfin, il puisse mesurer à sa vraie valeur l’importance du cadeau qu’Hachem remit à son peuple.

(Extrait et traduit du livre ‘Torat Haparacha’)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×