Paracha Bo

123.jpg« HaChem dit à Moché : Rends-toi chez Paro… » (Chémot, 10-1)

 

Rachi commente : l’avertir…

Pourtant à propos du verset : « … Qu’il me délivre à tout prix de ce fléau (les sauterelles). » (Chémot, 10-17), le Baal Hatourim, écrit que le mot ‘délivre’ (ou écarte, ou détourne), que nous rencontrons à deux autres reprises, « … Ecarte les grenouilles de moi et de mon peuple… » (Chémot, 8-4), et « … Qu’il détourne de nous ces serpents ! » (Bémidbar, 21-7), nous enseigne qu’HaChem avait associé aux grenouilles et aux sauterelles des serpents qui piquaient mortellement les égyptiens, et pour cette raison Paro dit : « …Qu’il me délivre à tout prix de ce fléau. »

 

Voici une étrange interprétation ! Si cela s’avère exact, Moché aurait du avertir Paro qu’il lui expédiait des grenouilles et des sauterelles accompagnées de serpents.  Pourquoi Moché  ne menaça t’il Paro que des grenouilles et des sauterelles, en faisant abstraction des serpents, comme précisément : « …Je m’apprête à infester de grenouilles tout ton territoire. » (Chémot, 7-27) ?

 

En réalité, le royaume du ciel est identique à celui de ce monde, et la coutume, dans notre monde, lorsqu’il s’agit d’envoyer des émissaires récolter les impôts, est de garantir leur sécurité, et celle des fonds publics, par une escouade de gendarmes armés, qui refroidissent rapidement chaque tentative de rébellion contre les employés du trésor national.

 

Il en est de même lorsqu’il s’agit du royaume du ciel. HaChem envoya des millions de grenouilles frapper l’Egypte, avec des serpents, semblables à des soldats, et certainement, des égyptiens tentèrent de détruire les grenouilles pour s’en débarrasser. Les serpents servirent alors de gardes et tuèrent les récalcitrants.

Ainsi, il n’était pas nécessaire d’avertir spécialement Paro au sujet de ces serpents, car les grenouilles finalement demeuraient la plaie principale essentielle et les serpents n’ont été prévus que pour s’assurer que les grenouilles pourraient travailler à leur guise.

 

(Extrait et traduit du livre ‘Aleinou Léchabéakh’)

Chabbat Chalom !

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×