Paracha Trouma

123.jpg« HaChem parla à Moché en ces termes : Invite les bnei Israël à me préparer une offrande… » (Chémot, 25-1, 2)

 

Le ‘Midrach’ (Midrach Rabba, Chémot, Chap. 30-24) s’interroge : pourquoi la paracha Térouma vient-elle directement après la section michpatim ? Car il est écrit : « J’ai pratiqué la justice et la générosité… » (Téhélim, 119-121)

 

Examinons ce que le ‘Midrach’ dit à propos de Michpatim (Midrach Rabba, Chémot, Chap. 30-1) : « La force du roi, c’est l’amour de la justice… » (Téhélim, 99-4).  Le roi, HaChem, détient la force, et il aime la justice qu’il a donnée au peuple d’Israël, « …C’est toi qui a fondé l’équité… » (Ibid), que l’on peut interpréter : Tu as préparé l’équité, grâce aux justes statuts dont tu leur a fait présent, à ceux qui t’aiment.

HaChem a ignoré les autres peuples comme il est écrit : « Et voici les statuts que tu leur exposeras. » (Chémot, 21-1), à eux, et pas aux idolâtres…

 

Un homme riche engagea un précepteur, et lui demanda d’enseigner à ses enfants les principes du savoir-vivre. Un jour un adolescent complètement ignorant rentra dans la classe où les enfants étudiaient et voulut s’assoir écouter le cours. Les enfants pensèrent lui refuser ce privilège, mais il les supplia tant qu’ils acceptèrent, et le maître poursuivit sa leçon, comment se rendre à une invitation, ou s’asseoir, ne pas commencer à manger le premier…

Les élèves s’étonnèrent de l’attention que portait le nouveau venu aux règles que dictait le maître, allait t’on l’inviter un jour ? N’avait pas plutôt l’habitude de recevoir les restes, et de les finir dans la cuisine avec les serviteurs ?

 

« Il n’a fait cela pour aucun des autres peuples, aussi ses lois demeurent-elles inconnues, Halleluya ! » (Téhélim, 147-20), signifie que nous devons remercier HaChem de nous avoir distingués de tous les peuples, en nous confiant en héritage ses lois justes et équitables, « …C’est toi qui a fondé l’équité, exercé la justice et la générosité dans Yaacov. », tu as permis à ceux qui t’aiment d’êtres droits, et cet héritage que tu leur a légué a rendu possible  aux bnei Israël d’apprendre la justice et la générosité, « Invite les bnei Israël à me préparer une offrande… ».

 

(Extrait et traduit du livre ‘Michlei Yaacov’)

 

Chabbat Chalom !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site